top of page
Cheminée en verre

Qu’en est-il du bonheur, des rêves d’enfants ? Qu’en est-il de nos liens sociaux, qu’en est-il du harcèlement dans les cours du collège et sur les réseaux ? Qu’en est-il du mal être ?

Le constat est simple, les idées suicidaires ont doublé depuis 2014 chez les plus de 18 ans, une étude de santé publique France sortie en février 2024 démontre qu’en collège 6 jeunes sur 10 ont des idées noires, dans certains collèges, « la scarification est devenue tellement banal qu’on en fait plus cas »…

  « Moi je suis professeur, pas psychologue, je suis désarmé face à leur mal, moi je viens faire mes cours et que voulez-vous que je fasse de plus ? ... » Voilà ce que confie un professeur alors que la Compagnie Double Effet tourne avec le spectacle « Espérance » dans un collège vendéen.

 « Depuis 2016 le spectacle a beaucoup évolué selon les besoins des jeunes et des enseignants, aujourd’hui nous sommes face à des jeunes qui nous disent vouloir mourir, des idées noires ont en voyaient parfois en lycée mais pas en 6ème. Même si aujourd’hui on veut ouvrir le débat pendant le spectacle ça n’est plus suffisant, on a besoin d’avoir des professionnels de la psychologie avec nous, beaucoup de jeunes vont mal et beaucoup plus tôt qu’avant » confie Céline, la chanteuse.

 

Durant la série de spectacle 2024 le projet se modifie, il est essayé avec l’assistcance de Valérie Brousseau, psychopraticienne en charge de l’accompagnement psycho-émotionnel dans le collège de Luçon. Le bilan est plus que positif , la formule fonctionne.

Philippe Guérin, chanteur-guitariste-comédien et Céline Perriol chanteuse-comédienne rencontre alors Emilie Jacquot, psychologue clinicienne et Antoine Chanteloup-Péroy, sophrologue et aide médico-psychologique. Leur envie d’aller faire du préventif dans les collèges est dans leur projet également, alors à eux quatre ils se trouvent parfaitement et créent

« L’Impact », un style nouveau encore jamais expérimenté et unique, un psycho-spectacle-musical en débat basé sur les piliers fondamentaux de la psychologie.

 

L’impact c’est l’histoire de deux vies qui se croisent et se percutent dans une même ville, sur la même Terre.

La vie de Firmin, un vieil homme seul qui regarde dubitatif le monde d’aujourd’hui, qui a perdu foi en l'Homme, qui passe son temps dehors à regarder les gens depuis le déconfinement. Firmin, un vieil homme, tel le sage qui regarde le monde et ses habitants, le gaspillage de la Terre et de leurs vies, de leur planète, qui regarde le consumérisme, la course au temps, à l’argent, à la gloire, au succès, la course à la vie, à la beauté,…mais à quel prix ? Avons-nous retrouvé notre liberté après l’enfermement de la pandémie pour vivre comme ça ?

A Firmin se croise le destin de Céline, bien inséré dans cette matrice du monde moderne, qui court et passe peut-être à côté de l'essentiel…

 

Mais le feu brule encore, l’Espoir, cette flamme, cette lueur profonde en nous, qui va nous faire nous tourner sur nous-même, sur notre pouvoir dans nos vies, qui va essayer de désamorcer nos bombes intérieures, car en définitive, nous ne sommes peut-être pas si seul que nous le pensons.

Ne sommes-nous pas des créateurs ? quels sont nos véritables forces dans ce monde ?

Cet Impact ne sera peut-être pas une chute, l’impact sera peut-être celui que nous aurons sur nos propres vies.

 

 

« L’impact », un spectacle riche d’enseignements…

Lorsque l’on pense avoir tout perdu, que l’on se sent vide, la seule chose qu'il nous reste, c’est un espoir de lumière…

Ce spectacle permet à tous de profiter d’un instant de réflexion sur les humains que nous sommes, sur notre vie quotidienne, sur nos environnements familiers (le collège, la maison, …). Ce moment suspendu où notre attention est, le temps d’un spectacle, fixée sur notre rapport aux autres, sur la façon dont on juge, dont on observe. Cet instant où nous pouvons mettre en lumière notre rapport à la paix, ici et aujourd'hui, mais aussi sur notre rapport aux différentes formes d’harcèlements et à l'entraide et l’empathie. Ce spectacle permet de s’interroger sur notre mode de consommation, l'influence des réseaux sociaux, la télévision qui parfois nous aveugle et manipule nos consciences, permettant également de se questionner face à nos actes, qui souvent nous embarquent dans un train-train infernal. Quelle importance donnons-nous à la planète sur laquelle nous avons la chance de vivre ? Quel est notre rapport au temps qui file, qui nous embarque jusqu'à ce que l’on perde le contrôle, et qu’on arrive à en oublier l’essentiel : qui nous sommes, ce à quoi nous aspirons, nos familles, nos amis, nos envies profondes ?

Enfin, ce spectacle met en lumière la chute, la dépression, l'abandon, l'auto-harcèlement et le harcèlement qui, avant même d’avoir lieu, se décide et se prémédite.

« L’impact » a pour but de nous aider à prendre conscience que nous sommes maîtres de nos choix et de nos actes, maîtres de nos vies.

Alors ? Quelle partie de vous allez-vous élire ? L’Ombre ou la Lumière ?

Qui avez-vous décidé d’être dans votre vie ?

 

 « L’impact »,  Un spectacle où en parle

Par les 2 personnages qui se livrent sur scène à cœurs ouverts, le spectacle sème de la confiance chez les jeunes au fil de l’histoire et des chansons et ainsi nait un dialogue qui permet de les interroger en direct, « certains d’entre vous se considèrent-ils heureux ? et toi, qu’est ce qui fait ton bonheur ? Et pour toi, ça veut dire quoi s’aimer soi-même ? ». Il permet d’ouvrir la parole, de récolter des témoignages, la perte d’un proche, l’envie de ne plus vivre, le harcèlement, le mal-être physique, la difficulté de vivre dans un monde qui va si mal… Notre psychologue et notre sophrologue sont là pour intervenir en direct durant le spectacle et amener de vraies réponses aux jeunes. Le problème d’une personne devient le problème de tous, ainsi il n’est plus secret et tabou, on en parle ensemble, et cela peut permettre de dénouer des situations similaires chez d’autres jeunes.

« L’impact », c'est aussi cette joie de voir la lumière qui ressort de chacun, de voir que les jeunes peuvent commencer à devenir heureux en décidant de l'être, en comprenant qu’ils ne sont pas si seuls que ce qu’ils pensaient.

En ces temps de guerre, de fin de pandémie et de ces conséquences, de changement climatique, de mal-être, nous arrivons avec ce psycho-spectacle-musical-débat, dans lequel l’art se met au service de la psychologie, car oui les jeunes trouvent en la musique leur principale source de lâché prise et par ce moyen, un temps d’écoute, de compréhension, un temps de paix qui aura un impact longtemps sur eux.

A l’issu du spectacle il nous est important d’ouvrir comme une table ronde, une grande discussion avec les jeunes en individuel quand c’est nécessaire ou en groupe selon comment s’est passé la séance. Nous revenons sur les ressentis de chacun, sur des sujets ou situations qu’ils veulent aborder avec tous ou seul, des outils leurs sont donnés pour gérer leur stress et trouver des échappatoires à leur mal-être, un livret sera distribué à chacun avec tous les numéros d’urgence, des clés de sophrologie pour gérer ses émotions au quotidien.

« L’impact », ou l’importance de la musique et des paroles…

1h30 de spectacle musical-débat, rythmé par des chansons françaises illustrant ce propos, chansons avec des textes très riches choisis avec minutie et psychologie. Des chansons qu’ils connaissent, des chansons qu’ils peuvent chanter et dans lesquels ils s’identifient et c’est essentiel, c’est un exutoire.

Bigflo et Oli chantent que le repli sur soi n’aide pas à tisser des liens sociaux, qu'il faut oser vivre sa vie.

Zazie, dans ses paroles, nous invite à ouvrir nos yeux sur le monde autour de nous.

Vianney scande que la différence n’empêche pas le droit que l’on a d’exister en assumant cette différence. Que vivre heureux doit être notre priorité.   Francis Cabrel nous démontre par ses textes que, malgré la multitude des êtres, des religions et des richesses, nous avons tous le même cœur placé au même endroit. Nous sommes tous des humains partageant la même planète, que le respect de l’autre permet le vivre ensemble. Soprano nous dit que même si on pense n’être utile à personne, on peut être le héros de quelqu’un, et que même la personne auquel on ne pensait pas peut nous venir en aide et partager des moments forts avec nous…

 

« L’impact » un spectacle qui a grandi…

Créé en 2016 à la commande d’un établissement scolaire, le spectacle « Esperance » a évolué au fil du temps et des 60 représentations déjà données. Il est devenu un spectacle débat et aujourd’hui il y a l’envie d’aller encore plus loin pour accompagner les collégiens dans leur vie. Grâce aux jeunes, aux accompagnateurs scolaires et face au besoin de notre temps, « l’impact » prend une tout autre tournure et devient ce qu’il est aujourd’hui. Un moment de partage, un moment d’écoute, un outil pour les collégiens, un moment déterminant.

Ils nous font confiance pour animer des temps forts en collège et nous soutiennent depuis des années dans ce projet :

Valérie Brousseau psychopraticienne, accompagnatrice psycho-émotionnel ;

Institution Ste Ursule à Luçon 06 66 38 88 45  brousseau@su85.fr

Cécile Guitard Animatrice accompagnatrice scolaire. Collège Villebois-Mareuil à Montaigu 0623054559  cecile.guitard@cvm-montaigu.eu  

 

Ils nous aident dans la construction du projet :

Radio Nov Fm avec voix off des journalistes

4Design : Conception lumière scénique

Extrait Vidéo / Audio

Galerie photos 

Objectif Espérance 1

Objectif Espérance 1

2023-07-06 (19)_edited

2023-07-06 (19)_edited

2023-07-06 (20)_edited

2023-07-06 (20)_edited

2023-07-06 (8)_edited

2023-07-06 (8)_edited

2023-07-06 (4)_edited

2023-07-06 (4)_edited

2023-07-06

2023-07-06

2023-07-06 (15)_edited

2023-07-06 (15)_edited

2023-07-06 (22)_edited

2023-07-06 (22)_edited

2023-07-06 (23)_edited

2023-07-06 (23)_edited

2023-07-06 (14)_edited

2023-07-06 (14)_edited

Objectif Espérance évolue et devient
L'Impact : un psycho spectacle en débat


 

bottom of page